👉 WordPress Hosting Explained - Partagé, VPS, Dédié et Géré…

Le guide ultime du piratage de croissance pour un succès exponentiel (2018)

Si vous débutez dans le domaine de l'hébergement, trouver le type de service dont vous avez besoin peut sembler une tâche décourageante, compte tenu de nombreux facteurs. Mais ça ne doit pas être écrasant. Comme pour toute décision, il y a des choses que vous devez absolument avoir et, une fois que vous avez trouvé quelques options adaptées à la facture, vous pouvez entrer dans les détails pour affiner votre liste. Disons que vous choisissez un restaurant, par exemple: Les premières choses à considérer sont le type de nourriture que vous voulez, l'emplacement et le prix. Une fois que vous avez trouvé quelques endroits qui répondent à vos besoins et à votre budget, vous pouvez accéder aux goûts des avis, à l'atmosphère et aux options de menu. Choisir un hôte n'est pas si différent de choisir un restaurant: il y aura quelques casse-tête qui restreindront votre liste, puis les détails qui vous aideront à trouver l'option la plus adaptée à vos besoins.

Dans cet article, nous examinerons les quatre différentes options d'hébergement – Hébergement partagé, VPS (Virtual Private Server), Hébergement dédié et Hébergement WordPress géré. Nous couvrirons ce qu'ils sont, pourquoi ils sont différents les uns des autres, combien ils coûtent, les avantages et les inconvénients, quand choisir chacun, et peut-être le plus important, quand ne pas le faire!

Types d'hébergement WordPress (liens de section):

  • Hébergement partagé
  • Hébergement VPS
  • Hébergement dédié
  • Hébergement WordPress géré

Hébergement partagé

L'analogie: L'hébergement partagé est le McDonald's de l'hébergement. Le produit n'est pas terrible (nous avons tous un hamburger de temps en temps), mais il ne convient pas à toutes les situations, mais plutôt à une solution rapide à faible coût, sans sifflets ni sifflets.

Les écrous et les boulons

L'hébergement partagé repose sur le principe que les petits sites Web nécessitent peu de ressources. Un serveur partagé contient des centaines, voire des milliers d'utilisateurs, chacun avec un certain nombre de sites Web différents. Le résultat est un produit bon marché qui n'est pas très puissant et introduit souvent toutes sortes de problèmes liés à la surpopulation.

Le coût

Basé sur huit sociétés d'hébergement réputées que nous avons sélectionnées pour représenter ce type d'hébergement (répertorié ci-dessous), le coût moyen d'un hébergement mutualisé est d'environ 9,50 dollars par mois, sans compter les premières aubaines offertes par les entreprises. (plus sur cela plus tard).

Un petit Orange offre le plan tarifaire le moins cher à 2,92 dollars par mois. Pour une solution plus robuste, MediaTemple propose 100 sites et 20 Go de stockage pour 20 dollars par mois.

À la fin de la journée, 10 $ par mois devraient généralement vous offrir un service d’hébergement partagé de bonne qualité.

Le bon

Le plus grand avantage de l’hébergement partagé par rapport à tout autre type est le pas cher. Cela ne va pas beaucoup plus loin, mais le prix seul peut justifier l'utilisation de l'hébergement partagé dans de nombreuses situations.

Le mauvais

Tous les problèmes liés à l'hébergement partagé découlent du fait que vous partagez le même environnement avec des centaines d'autres utilisateurs et des milliers d'autres sites Web. Cela peut conduire à quatre problèmes principaux:

  • Les sites Web autres que le vôtre peuvent utiliser une quantité disproportionnée de ressources sur le serveur, laissant moins de place pour vos sites Web, ce qui les ralentit ou les stoppe.
  • Les problèmes de sécurité sur un compte peuvent se répercuter sur vous. Vous pouvez protéger votre site Web avec toute la technologie sophistiquée à votre disposition, mais un problème au niveau du serveur peut toujours vous affecter.
  • La disponibilité et la fiabilité peuvent constituer un problème majeur sur les environnements partagés. Étant donné que d'autres sites Web peuvent générer des ressources ou causer des problèmes de sécurité, non seulement vous êtes en danger, mais vous ne pouvez tout simplement pas savoir quand un problème peut survenir.
  • Partager un environnement signifie que personne ne peut réellement contrôler les spécificités de ses serveurs, ce qui permet une configuration unique. C'est bien pour les petits sites, mais en grandissant, vous aurez besoin de plus de punch.

Il y a d'autres problèmes, mais la plupart d'entre eux proviennent de l'un d'entre eux – et tous ont à voir avec l'environnement partagé.

Remises initiales

Méfiez-vous des tarifs d'hébergement mutualisé. De nombreux hôtes offrent un rabais initial valable jusqu'au premier renouvellement. Bluehost, par exemple, offre un nouveau plan pour 2,95 $ au lieu du prix courant de 7,99 $.

Si vous payez pour un seul mois, vous n'obtenez que le prix réduit pour ce mois. Toi pouvez payer pour trois ans à l'avance, mais vous devez payer 106 $ à l'avance.

Quand choisir un hébergement partagé

Si ton budget ne va tout simplement pas au niveau d'un hébergement VPS ou WordPress géré (voir ci-dessous), alors l'hébergement partagé est vraiment la seule option laissée ouverte. Ce type d'hébergement a beaucoup plus de temps d'arrêt et de manque de fiabilité, mais cela ne signifie pas que votre site sera déconnecté pendant plusieurs jours chaque semaine.

J'avais l'habitude d'héberger mes sites sur Bluehost et, même si les performances n'étaient pas exceptionnelles, mes sites étaient en hausse de 99% et cela suffisait pour démarrer mon entreprise.

Temps d'arrêt pouvez souvent vous coûter des affaires importantes. Si vous avez un petit budget, n'attendez pas de pouvoir acheter un VPS, obtenez un compte partagé maintenant et changez à tout moment.

Si vous avez des sites Web peu importants et à faible trafic, l'hébergement partagé est un moyen excellent et peu coûteux de les garder en ligne. Les blogs personnels, les sites de test clients, les projets archivés et les projets testés sont tous parfaitement adaptés à l’environnement partagé.

L'hébergement partagé est également un bon choix pour les nouveaux venus qui n'ont pas besoin de beaucoup de performance. Lorsque vous lancez votre entreprise, il y a de fortes chances que personne ne verra votre site Web au cours du premier mois et que votre trafic augmente lentement au cours des mois suivants. Vous pouvez commencer sur un hôte partagé pour économiser de l'argent et changer lorsque davantage de personnes visitent votre site.

Si vous êtes nouveau dans le monde du Web et que votre site n'est pas essentiel à la mission, je vous conseille de choisir le plan le moins cher que vous puissiez trouver pour apprendre quelque chose de nouveau. C'est une expérience et une recherche formidables pour les périodes à venir, lorsque vous devez prendre une décision entre un plan VPS de 100 $ et de 150 $.

Quand rester loin de l'hébergement partagé

L'hébergement partagé n'est pas très performant en termes de fiabilité, de ressources et de sécurité. Si vous avez un site Web critique et que vous pouvez vous permettre un niveau d’hébergement supérieur, vous devez éviter l’hébergement partagé.

Savoir quand ne pas choisir l'hébergement partagé est simple: si aucun des points de la section «Quand choisir un hébergement partagé» ne vous concerne, vous devez rester à l'écart.

Si vous exploitez un site de commerce électronique, je vous recommande de partir avec un environnement non partagé. Si quelqu'un ne peut pas voir votre blog, vous avez perdu un visiteur. Si quelqu'un ne peut pas accéder à l'un de vos produits, vous avez peut-être perdu une vente.

Savoir ce que vous payez

En tant que personne des deux côtés du terrain de jeu (en tant qu'utilisateur hôte et en tant que gestionnaire dans un hôte), mon meilleur conseil est de savoir ce que vous payez.

Si vous ne dépensez que 5 $ -10 $ par mois pour l'hébergement, ne vous attendez pas à des miracles. Tous les hôtes partagés bien connus (que nous aborderons ci-dessous) sont des sociétés de bonne qualité. Ils ne sont pas sortis pour te chercher; ils ne prendront pas à dessein les ressources de votre site Web.

Ce sont des entreprises honnêtes qui vendent un produit bon marché. Le produit est intrinsèquement défectueux, mais offre à des milliers de clients une chance d'avoir une présence Web décente.

Pour le dire en chiffres, Bluehost a une disponibilité d'environ 99,4%. Ce n'est pas génial si vous le comparez à celui d'un hôte de niveau supérieur, mais cela signifie essentiellement que sur tous les 100 jours, vous subirez 14,4 heures d'indisponibilité. Cela se traduit par 8,64 minutes de temps d'arrêt par jour, ce qui est loin d'être une tragédie.

Hôtes partagés

Dans aucun ordre particulier, voici huit fournisseurs fiables pour vous offrir un service solide en matière d'hébergement partagé:

  • SiteGround
  • Hébergement InMotion
  • DreamHost
  • Temple des médias
  • Allez papa
  • Bluehost
  • HostGator
  • Une petite orange

Hébergement VPS

L'analogie: Dans notre analogie avec les restaurants, l'hébergement VPS est The Cheesecake Factory. Il ne fait certainement pas partie des étoiles Michelin, mais c'est un excellent restaurant et, quel que soit votre goût, vous trouverez quelque chose que vous aimez au menu. Vous êtes susceptible de partir satisfait – même si vous ne l'utilisez pas pour divertir votre client le plus prestigieux.

Les écrous et les boulons

VPS (parfois appelé hébergement cloud) est similaire à l'hébergement partagé, mais utilise une technologie plus robuste pour séparer les utilisateurs sur le même ordinateur. Par rapport à un serveur partagé, où vous pouvez avoir des milliers de voisins, les systèmes VPS en contiennent généralement entre cinq et vingt.

Le nombre inférieur indique déjà moins de risque lié à l'effet de mauvais voisin, mais ce qui compte le plus, c'est Comment ces utilisateurs sont séparés. Les systèmes VPS emploient un hyperviseur qui supervise un système virtuel complet pour chaque utilisateur.

En termes simples, cela signifie qu'un utilisateur ne peut pas utiliser les ressources d'un autre utilisateur. Une machine avec 16 Go de RAM et huit utilisateurs, par exemple, allouera 2 Go à chaque utilisateur. Ainsi, si l'un de ces utilisateurs dépasse son allocation de 2 Go, son site peut tomber en panne, mais les autres sites Web sur le même ordinateur ne seront pas affectés.

Le coût

Les étiquettes de prix sur l'hébergement VPS varient énormément. Nous avons examiné les forfaits les moins chers de neuf entreprises (énumérés ci-dessous), et le prix moyen global se situe autour de 25 dollars par mois (ce qui inclut deux plans à bas prix de 5 dollars par mois que nous ne recommanderions pas).

Un VPS bas niveau décent devrait se situer entre 20 et 30 dollars. Le niveau de 50 $ à 100 $ peut facilement gérer la plupart des sites, mais si vous avez besoin d’un supplément, il existe des plans VPS qui s’étendent sur des milliers.

Ce que vous payez

Avec les systèmes VPS, vous payez pour trois choses principales:

  • La technologie VPS qui fournit la séparation, l'évolutivité et la protection.
  • Ressources telles que la mémoire, l'utilisation du disque dur et la bande passante.
  • Un «supplément», car les serveurs VPS ne peuvent accueillir que quelques utilisateurs au lieu de centaines, ce qui complique la gestion financière.

Le deuxième élément est le plus important car vous devez connaître l'utilisation des ressources de votre site. Si vous avez un site Web qui génère 4 To de bande passante, vous ne pourrez pas utiliser le plan de 5 $ de DigitalOcean, car il ne comprend que 1 To de bande passante.

Le bon

Tous les aspects positifs de l'hébergement VPS sont liés au «V»: virtuel. Cela permet une meilleure séparation, mise à l'échelle et sécurité. Passons en revue certains des avantages.

  • Les instances virtuelles reçoivent des limites de ressources distinctes, ce qui supprime les incertitudes et permet une meilleure planification.
  • Un code malveillant infectant plusieurs instances virtuelles via l'hyperviseur n'est pas inhabituel, mais il est extrêmement rare. Vous pouvez être sûr que les problèmes de sécurité sur un autre compte n'affecteront pas votre propre compte.
  • Comme les ressources sont allouées plutôt que regroupées, les systèmes VPS peuvent facilement évoluer, ce qui les rend parfaits pour les sites Web à croissance dynamique.
  • Une instance virtuelle est une couche logicielle autonome qui inclut le système d'exploitation et tous les autres éléments dont vous aurez besoin. Du point de vue de la flexibilité, cela équivaut approximativement à avoir votre propre serveur dédié, permettant ainsi un meilleur contrôle de votre environnement.

Le mauvais

Les systèmes VPS ne présentent aucun inconvénient réel. Tous les inconvénients doivent être mesurés par rapport à l'objectif de votre site Web. Nous allons passer en revue certains de ces problèmes, mais gardez à l'esprit que ceux-ci changent d'un projet à l'autre.

  • Si tu as un très site spécialisé où vous voudrez peut-être avoir le contrôle au niveau matériel, l'hébergement dédié peut être plus que votre allée.Les systèmes VPS sont flexibles, mais pas infiniment.
  • Si vous avez juste besoin d'un endroit rapide pour cacher un site Web, un système VPS peut être un peu cher et inutile
  • Si vous avez un site WordPress, vous devriez envisager l'hébergement WordPress géré comme une alternative. VPS est plus flexible, mais, en raison de la nature hautement optimisée de l'hébergement WordPress géré, il bat généralement VPS en termes de vitesse et de sécurité.

Quand choisir VPS Hosting

Décider si VPS est pour vous ne devrait pas être trop difficile, car vous pouvez y arriver grâce à l'élimination. Voici quelques questions à vous poser:

Mon projet est-il mineur, un test ou un budget serré? En d'autres termes, a-t-il des propriétés qui le qualifieraient pour un compte partagé? Si la réponse est non, le prochain à exclure est l’hébergement dédié.

Mon projet nécessite-t-il un environnement extrêmement affiné où je doit Tous les administrateurs système fonctionnent-ils, par exemple en s'assurant que le système d'exploitation est à jour et en installant les paquets dont j'ai besoin? De plus, ai-je le savoir-faire nécessaire pour gérer un serveur seul?

Si la réponse est non à l'un ou l'autre, nous avons exclu l'hébergement dédié. Je vous conseille de réfléchir à deux fois si votre réponse est oui. À moins de maîtriser sérieusement la gestion des serveurs, vous finirez par créer un mal environnement réglé – un VPS prédéfini serait beaucoup mieux.

Nous nous retrouvons maintenant avec un hébergement WordPress géré. Tout d'abord: votre site Web WordPress est-il basé? Si ce n'est pas le cas, VPS est le choix pour vous. Si c'est le cas, examinez les avantages et les inconvénients de l'hébergement WordPress géré ci-dessous et décidez par vous-même.

Ma position est la suivante: si j'ai un site WordPress, je choisirai presque toujours un hébergement WordPress géré, surtout si je prévois de gagner de l'argent. Sinon, je peux mettre des sites WP sur un VPS pour économiser de l'argent.

Quand rester loin de l'hébergement VPS

Il n'y a pas de scénario où je vous conseille de rester loin de l'hébergement VPS – les systèmes VPS s'adaptent très bien, alors, même si votre site reçoit des millions de vues, vous pouvez trouver un plan approprié. Pour tous les sites, sauf les plus achalandés (par exemple, le New York Times, etc.) ou les entreprises ayant des besoins très spécifiques (pensez aux grandes banques, etc.), les plans VPS sont un choix décent.

Avec VPS, la question n'est pas: «Devrais-je rester à l'écart? Mais plutôt: "Quelque chose d'autre serait-il encore meilleur?" Dans l'ensemble, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper avec un VPS – et en cas de doute, c'est généralement une bonne solution: à condition de savoir ce que vous en faites.

Hôtes VPS

Les plans de VPS sont proposés par presque toutes les sociétés d’hébergement, mais la qualité de service des serveurs VPS est plus variable. Vous trouverez ci-dessous huit entreprises bien connues dans le secteur et dont on peut se fier pour fournir des services acceptables:

  • Temple des médias
  • DigitalOcean
  • SiteGround
  • DreamHost
  • Hébergement InMotion
  • Bluehost
  • Allez papa
  • Une petite orange
  • Linode

Hébergement dédié

L'analogie: L'hébergement dédié renonce à choisir un restaurant en faveur de la cuisine à la maison. Après avoir construit la cuisine vous-même. Un niveau élevé d'expertise est nécessaire pour y parvenir, mais vous pouvez adapter votre environnement et le produit à vos besoins.

Les écrous et les boulons

Lorsque vous achetez un hébergement dédié, vous achetez un matériel et un emplacement pour stocker ce matériel, avec un minimum de maintenance. Une fois que le matériel est en place, vous devez vous occuper de tout, de l'installation et du fonctionnement à la configuration de votre logiciel de serveur Web (Nginx, Apache, et tout ce que cela implique).

L'hébergeur remplacera les composants cassés pour vous (cela devrait être rare), mais vous devrez tout gérer vous-même à distance.

Le prix

Nous avons comparé les plans les moins chers de cinq sociétés d'hébergement bien connues (ci-dessous) et la moyenne était d'environ 125 dollars. L'option la moins chère est celle de Hetzner à 52 dollars, ce qui, comme vous pouvez l'imaginer, ne vous donne pas beaucoup de ressources.

Le prix le plus bas que nous ayons recommandé est de l'ordre de 130 dollars, avec des prix atteignant les 500 dollars pour des solutions de niveau moyen et des milliers pour des machines haut de gamme.

Le bon

Les serveurs dédiés présentent deux avantages considérables: vous êtes le seul utilisateur de la machine que vous achetez et vous obtenez généralement beaucoup plus de bande passante.

En étant le seul compte sur un serveur, vous pouvez complètement annuler les effets de mauvais voisin. En fait, vous pouvez vous passer de certains provisionneurs et hyperviseurs complexes de type logiciel (qui supervisent plusieurs systèmes VPS sur une machine).

Vous pouvez affiner l’environnement à votre guise – du matériel au serveur – et bénéficier d’une analyse des logiciels malveillants et d’autres protections adaptées à vos besoins.

L'hébergement dédié est particulièrement utile si vous avez besoin d'outils de surveillance personnalisés ou d'un processus de déploiement hautement spécialisé – que vous pouvez configurer exactement selon vos besoins.

Le mauvais

L'inconvénient majeur des serveurs dédiés est que vous devez tout faire vous-même. Vous devez soit avoir un savoir-faire considérable, soit un administrateur système fiable (ils auront un accès complet à tout), ce qui augmentera vos coûts.

D'autres types d'hébergement prennent en charge de nombreuses tâches de gestion, telles que la mise à jour, l'application de correctifs de sécurité, la possibilité de modifier les versions de PHP à partir d'une interface utilisateur, l'analyse régulière, etc.

Dans la plupart des cas, vous recevrez exactement aucun de ces services avec votre serveur dédié. Il existe des solutions dédiées gérées sur le marché, mais vous devrez encaisser des sommes importantes.

Un autre inconvénient est que si une défaillance matérielle survient, le problème sera probablement plus long à résoudre. Les systèmes VPS peuvent même ne pas remarquer une mémoire RAM détruite – le système peut répartir la charge. Avec des serveurs dédiés, quelqu'un doit entrer et remplacer physiquement le module dans l'ordinateur.

Quand choisir l'hébergement dédié

L'hébergement dédié n'est pas quelque chose dont beaucoup de gens ont besoin. La plupart des projets, même les plus importants, fonctionneront sans problème sur une bonne solution VPS.

Si, toutefois, vous avez un site Web énorme et que vous avez des exigences spécifiques nécessitant les talents d’un administrateur système à temps plein, il est temps de penser à un hébergement dédié.

Il est également utile pour les grands sites qui utilisent des serveurs différents pour leur face avant et arrière, et peut-être même leur support, car il vous permet de créer des systèmes redondants fonctionnant indépendamment.

Quand rester loin de l'hébergement dédié

Si vous n'avez pas les connaissances nécessaires pour créer un environnement d'hébergement à partir de rien, ou si vous n'avez pas les moyens d'engager un bon administrateur, vous devez vous tenir à l'écart de l'hébergement dédié.

Un environnement adapté à 90% à votre site reste un lot mieux qu'une solution à moitié cuite qui est tenue avec du ruban adhésif.

Un grand nombre de propriétaires de sites Web veulent des solutions sophistiquées, telles que l’équilibrage de la charge ou l’hébergement dédié, car c’est la technologie la plus avancée et ils ont l’impression que leur site Web mérite le meilleur.

La plupart des propriétaires de sites Web ne savent pas ce que signifie «gros» en matière d'hébergement. Un site Web qui rapporte un million de dollars par an, vu par 10 millions de personnes par mois, n’est pas nécessairement important en ce qui concerne les ressources dont il a besoin. S'il est efficacement codé, il pourrait facilement fonctionner avec un VPS de 250 $ par mois.

Hôtes dédiés

De nombreuses entreprises proposent un hébergement dédié en plus des plans partagés et des plans VPS. Voici cinq plus connus pour leur hébergement dédié:

  • Rackspace
  • Web liquide
  • Hivelocity
  • OVH
  • Hetzner

Hébergement WordPress géré

L'analogie: Un hébergement WordPress géré serait le service de restauration lors d'un mariage. Contrairement à un service de restauration, il vous permet d’adapter votre expérience, mais il impose certaines restrictions.

Les écrous et les boulons

L'hébergement WordPress géré est un type spécial d'hébergement qui offre un ensemble de services liés à WordPress. Le serveur peut être partagé ou VPS, mais cela ne devrait pas poser problème, car l'hôte doit être extrêmement compétent pour maintenir le service.

Étant donné que le fournisseur doit uniquement prendre en charge une seule application, WordPress, leur travail est beaucoup plus facile. Ils peuvent définir tout leur environnement, du matériel au logiciel, pour augmenter la vitesse, éliminer les problèmes de sécurité et vous offrir des fonctionnalités puissantes et utiles.

Le prix

Le plan le moins cher des quatre grandes entreprises véritablement spécialisées qui offrent un hébergement WordPress géré de haute qualité (voir ci-dessous) est avec Flywheel * – 15 $ – qui ne peut accueillir que 5 000 visites par mois – ce qui signifie .

Le niveau d'utilisation le plus bas avec un hôte WordPress spécialisé (pour convenir à la plupart des sites) se situe autour de 29 dollars. Si vous êtes sérieux au sujet de vos besoins d'hébergement WordPress et que vous avez un site d'environ 100 000 visiteurs ou plus par mois, vous devrez payer environ 100 $ par mois (note: l'hébergement WordPress géré peut facilement se retrouver dans littéralement 1000 $ par mois si les sites ont besoin de beaucoup de ressources de serveurs – des sites de réflexion avec des millions de visiteurs mensuels).

(* les hôtes hébergeant ce site même que vous lisez actuellement)

Le bon

Il y a beaucoup à aimer sur l'hébergement WordPress géré. La plupart des avantages découlent de la nécessité de ne prendre en charge que WordPress, ce qui permet aux hôtes spécialisés d’affiner leurs systèmes et de passer du temps à développer des fonctionnalités de gestion pratiques. Le résultat devrait être un site Web plus rapide et utilisant moins de ressources.

Les hôtes imposent généralement la dernière version de WordPress, ce qui signifie que vous serez toujours à jour et plus sûr. Ils peuvent également interdire certains plug-ins connus pour causer des problèmes ou contenir des vulnérabilités de sécurité.

La mise en cache est un bon exemple de la façon dont l’hébergement géré par WordPress peut améliorer votre site. Certains hôtes ont leur propre système de mise en cache finement réglé au niveau du serveur qui surpassera chaque fois les plug-ins tels que W3 Total Cache. En fait, vous ne pourrez même pas utiliser de tels plugins de mise en cache, car ils sont souvent en conflit avec les systèmes internes plus efficaces de l'hôte.

Managed WP Hosting supporte généralement beaucoup mieux les problèmes liés à WordPress que les VPS généraux ou les hôtes partagés – ce qui n’est pas surprenant. Ils traitent exclusivement avec WordPress – ce qui est immédiatement apparent lorsque vous parlez à l'un de leurs techniciens.

Le mauvais

Le plus gros inconvénient est la perte de flexibilité et le prix plus élevé par rapport aux serveurs VPS. Les mêmes fonctionnalités qui rendent votre site plus sûr (autoriser les versions de WordPress, interdire les plug-ins, etc.) peuvent aussi parfois être un peu restrictives pour certains sites.

En outre, avec l'hébergement WordPress spécialisé, vous êtes limité à WordPress. Vous ne pouvez pas rapidement utiliser un site Joomla ou Drupal pour voir comment cela fonctionne, ou créer un site HTML uniquement (bien que certains hôtes puissent techniquement permettre ceci).

Quand choisir un hébergement WordPress géré

Managed WP hosting est presque toujours la meilleure solution pour les sites WordPress. Voici quelques points à prendre en compte lorsque vous décidez de l'utiliser ou non.

Tout d'abord, est-ce un site important? Si ce n'est pas le cas, il n'y a peut-être aucune raison de dépenser tout cet argent pour l'hébergement. S'il s'agit simplement d'un blog personnel, il n'y a pas beaucoup de différence entre le chargement en 2,8 secondes sur un VPS et 1,9 sur l'hébergement géré en WP.

Le nombre de sites que vous pouvez installer sur un compte est généralement un goulot d'étranglement – souvent un seul site en fait – alors faites attention à n'utiliser ce type d'hébergement que lorsqu'un site le justifie.

En dehors de cela, si vous avez un site important et / ou important et que vous devez vous assurer qu’il fonctionne de manière aussi fluide et fiable que possible, optez pour un hébergement WordPress géré (à condition de respecter les restrictions mineures qu’il impose).

Quand rester à l'écart de l'hébergement WordPress géré

Encore une fois, il n'y a pas grand chose à éviter. Pour les sites WordPress, l'hébergement WordPress géré est presque toujours un meilleur choix – même si vous n'avez pas d'argent ou que vous devez stocker un tas de sites au même endroit, alors un hébergement VPS normal pourrait vous être utile.

Hôtes WordPress gérés

Il n'y a pas beaucoup de solutions d'hébergement WordPress bien gérées sur le marché actuellement. Voici les cinq hôtes les plus connus:

  • Moteur WP
  • Volant
  • Kinsta
  • Pagely
  • Panthéon*

(* contrairement aux quatre autres, Pantheon ne se spécialise pas réellement dans l'hébergement seulement Les sites Web alimentés par WordPress hébergent également des sites Web propulsés par Drupal.

Conclusion

Tout comme il n'y a pas de restaurant qui plaira à tout le monde, il n'y a pas non plus de solution unique pour un site Web – le type d'hébergement dont vous avez besoin dépend fortement de vos objectifs et des exigences de votre propre projet.

Évaluez l'importance du projet, son utilisation prévue des ressources, le degré de solidité de vos finances et lisez les avantages et les inconvénients de chaque type d'hébergement pour prendre une décision éclairée.

Rappelez-vous également qu'il est relativement facile de changer d'hôte – et bon nombre des principaux hôtes WordPress proposent des migrations gratuites – pour que vous puissiez toujours en essayer un et changer d'avis ultérieurement si les choses ne fonctionnent pas comme prévu.

Bonne chance et bon hôte à la chasse!

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: