Displaying L'affichage des boutons de partage social en haut des messages pourrait-il nuire à votre référencement? - WinningWP

Nouveau guide – Surveillance WordPress

Je sais, je sais, une idée bizarre: «afficher des boutons de partage social pourrait nuire à votre référencement»!… Permettez-moi de vous expliquer: nous savons tous que les moteurs de recherche (comme Google) la recherche est, selon un livre que je viens de finir de lire, au moins partiellement influencé par la réaction positive de votre contenu sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire que plus votre contenu est apprécié, partagé et commenté, etc., mieux c’est important et influent; et donc digne d'un classement décent dans les SERPs. Mais que se passe-t-il si vous affichez vos boutons de partage social en haut de chaque message sur un nouveau site Web avec seulement quelques visiteurs relativement peu influents * chaque jour?

Théorie

Je me demande si, dans ce scénario, plutôt que d’aider votre SEO, la présence de ces boutons de partage social (en haut de chaque message) pourrait en fait nuire… Parce que ces boutons de partage social afficheront très peu de partages (grâce à un nombre relativement restreint de visiteurs sur votre site), qui peut alors empêcher les internautes de visiter le site pour la première fois (c.-à-d. ceux qui ne connaissent pas encore le contenu de votre site) . Par exemple, supposons que vous venez de publier un article plutôt correct qui commence à se classer dans les SERPs (peut-être grâce à quelques placements judicieux dans les mots clés, etc.). Après quelques jours (rappelez-vous que nous parlons ici de sites Web relativement inconnus – qui seront non seulement expliqués au mieux tous les jours ou au mieux), la publication commencera alors à attirer de nouveaux visiteurs sur le site. Si la première chose que vous montrez à ces nouveaux visiteurs est une rangée de boutons de partage social affichant un très faible nombre de tweets, goûts, Google + 1, etc., ce que vous pourriez dire par inadvertance à ces nouveaux visiteurs est **: «Nous venons juste de découvrir que ce n'est pas très populaire et que cela ne vaut probablement pas la peine de le déranger», ce qui poussera peut-être ces nouveaux visiteurs durement gagnés vers les SERP à chercher un autre article affiche des tas de tweets, J'aime, + 1, etc. – qui indiqueraient alors à Google que le visiteur n'était pas satisfait de ce qu'ils ont trouvé sur votre site – ce qui amènerait vraisemblablement Google à donner à votre contenu un moindre classement dans ses SERPs sémantiques ! Aie!!

Pire encore (comme si cela ne suffisait pas), non seulement votre contenu risquait de tomber dans les SERPs, mais votre contenu perdrait encore plus de parts potentielles provenant de ceux qui auraient lu votre contenu si elles n’avaient pas été découragées par un nombre de parts visiblement faible – de ce fait (en supposant que Google accorde vraiment un poids décent au nombre de partages sociaux, etc., une publication reçoit) ont gagné si cela avait été partagé par ces personnes qui ont fini par aller ailleurs. En fin de compte, créer un contenu similaire au vôtre, publié par des sites de moindre qualité déjà fréquentés par un grand nombre de personnes qui partagent régulièrement du contenu – parfois sans même le lire – pour se classer plus haut que le vôtre dans les SERPs! Double Ouch !!!

Bien entendu, le problème ne serait pas applicable à un site qui est déjà très établi et qui a un grand nombre de membres. Parce que de tels sites avec un grand nombre d’utilisateurs, par exemple www.webdesignerdepot.com ou moz.com/blog par exemple, ne publieront quasiment jamais une publication (quasiment quel que soit le sujet de la publication ou sa qualité ***) qui ne soit pas diffusée. au moins une centaine (parfois quelques milliers) de parts dans le premier jour ou deux, simplement parce qu'ils ont déjà un tel volume de trafic établi!

Le revers de la médaille

Il y a bien sûr quelques raisons évidentes de garder ces boutons sociaux en haut des messages (même s'ils ne montrent que très peu de partages), par exemple: avoir des boutons de partage social en haut des messages rend ces messages plus faciles à partager ( largement applicable pour les personnes qui ne font pas assez loin sur la page pour atteindre les boutons de partage social situés en bas des messages, et que si votre site a un certain nombre de messages qui pour une raison ou une autre parviennent à obtenir Un grand nombre d’actions, puis ces grandes quantités d’actions sociales visibles encourageront, dans une certaine mesure, les nouveaux visiteurs à lire plus avant, c’est-à-dire en partie pour voir de quoi il s’agit.

Question

Je me demande si Google prend en compte ce genre de choses d'une manière ou d'une autre? J'espère sincèrement que… toutefois, dans un avenir prévisible, nous afficherons uniquement des boutons de partage social au bas de nos messages (car ce site n'est pas encore suivi).

* Par ce que je veux dire les visiteurs qui n'ont pas encore beaucoup d'influence sociale.

** surtout si ces nouveaux visiteurs peuvent voir (via la date de publication) que le poste en question est déjà une semaine ou deux.

*** notez que WebDesignerDepot et Moz publient généralement un excellent contenu et le font depuis quelques années (bien avant la recherche sémantique).

Des experts de Google se soucient-ils de commenter? Peut-être la réponse est-elle d'afficher uniquement les boutons de partage social en haut des messages qui ne montrent pas du tout le nombre de partages?

Voir la vidéo: Surveillance des cavités souterraines

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: