👉 Comment utiliser GTMetrix pour tester la vitesse d'un site Web - efficacement!

OptinMonster Review 2018: est-ce le meilleur outil de génération de leads?

La vitesse du site est sans doute l'une des mesures les plus importantes pour tout site Web – pour certains sites, la différence d'une seconde peut représenter des milliers de dollars de revenus manqués (ou gagnés). Cela permet de mesurer avec précision la vitesse du site. Malheureusement, la vitesse du site n'est pas une mesure particulièrement facile à mesurer. Dans cet article, je vais vous montrer comment utiliser l'un des outils les plus populaires disponibles, GTMetrix, pour évaluer efficacement la vitesse d'un site Web.

Considérations de test de vitesse

De nombreux outils – comme le GTMetrix susmentionné – sont excellents, mais inutiles si vous ne faites qu'une vérification de vitesse unique. De nombreux facteurs doivent être pris en compte si vous souhaitez tester efficacement la vitesse, mais l'un des plus importants est le suivant: Les tests de vitesse doivent être effectués plusieurs fois et les moyennes prises pour que les résultats aient une signification réelle.

1. Nombre de tests

Pour obtenir un ensemble complet de données, vous devez effectuer de nombreux tests de vitesse, de préférence à différents moments de la journée. L'idéal serait de planifier un test horaire et de le laisser fonctionner environ une semaine environ.

La raison en est que les performances de votre site Web changeront tout au long de la journée, en fonction du nombre de visiteurs ou de l'utilisation de votre serveur si vous êtes sur un hôte partagé.

Un effet secondaire positif de ce test est que vous verrez vos heures de pointe – ce qui pourrait indiquer le meilleur moment pour publier de nouveaux contenus ou cibler des publicités / fenêtres pop-up, etc., vers vos visiteurs.

Cela dit, il y a encore beaucoup à apprendre en ne faisant que cinq ou dix tests en une heure environ. Bien que la vitesse de chargement réelle en secondes puisse changer au cours d'une journée (ou même d'une semaine), certaines des fonctionnalités de GTMetrix, telles que la plupart des recommandations sur l'accélération de votre site Web, seront pas changer avec le temps du tout.

2. Lieux de test

Lorsque vous utilisez des versions gratuites de nombreux outils de test de vitesse (tels que Pingdom), vous recevez généralement un serveur de test au hasard (c’est-à-dire que l’emplacement à partir duquel votre site est testé sera aléatoire). Cela peut souvent conduire à des résultats extrêmement incohérents. Alors que le test 1 peut être effectué à partir de New York, par exemple à 100 miles de votre serveur, le test 2 peut être effectué depuis Sydney, à 10 000 kilomètres de votre serveur.

L'emplacement que vous choisissez de tester votre site fait une grande différence. Pour certains projets (comme les entreprises locales), il peut être judicieux de rejeter des données de sites éloignés, mais dans d'autres cas (sites de référence avec une audience potentielle mondiale), vous souhaiterez tester globalement.

Pour tester localement, sélectionnez des serveurs de test proches de l'emplacement physique de votre serveur. Si vous ne savez pas où se trouve votre serveur, demandez à votre hébergeur d’héberger votre site Web.

Pour tester globalement, choisir quatre ou cinq serveurs de test dans des endroits clés du monde entier. Personnellement, j'aime choisir au moins un serveur des États-Unis, un d'Europe, un d'Australie et un d'Asie.

Afin de pouvoir choisir l’emplacement à partir duquel vous voulez tester votre site à l’aide de GTMetrix, vous devez vous inscrire pour un compte gratuit et vous connecter.

3. Cibles de test

Je vois souvent des personnes tester SEULEMENT leur page d'accueil. C'est une erreur de débutant qui peut fausser les choses beaucoup plus que vous ne le pensez. Tout d'abord, votre page d'accueil peut être la page la moins gourmande en données de votre site, ce qui en fait naturellement la plus rapide.

Votre page d'accueil peut également ne pas être aussi importante que vous le souhaitez. J'ai travaillé sur un site qui a acquis 97% de son trafic de manière organique grâce à des moteurs de recherche, dont la quasi-totalité a été consacrée à des publications / pages uniques – alors assurez-vous de ne pas vous limiter à votre page d'accueil!

En bref: la vitesse de votre page d'accueil est bien sûr importante, mais peut être secondaire par rapport à plusieurs de vos autres pages, alors assurez-vous de tester également plusieurs pages. Testez les pages telles que les pages à publication unique, les pages de magasin et les pages de produit, etc., pour obtenir un ensemble de résultats complet.

Comment fonctionne GTMetrix

L'utilisation de base de GTMetrix est gratuite. Vous pouvez aller à la page principale et commencer à analyser votre site immédiatement. Un compte enregistré (ou même un compte payant) vous offre plus d'options, comme vous permettre de choisir des emplacements de test, d'automatiser les tests et bien plus encore.

La vue d'ensemble des résultats indique le navigateur et l'emplacement utilisés pour les tests, les scores PageSpeed ​​et YSlow, le temps de chargement de la page, le nombre de requêtes et la taille totale de la page. Celles-ci sont idéales pour analyser les tendances, mais si vous voulez vraiment savoir pourquoi votre site Web est lent et / ou comment améliorer les choses, vous devrez approfondir vos connaissances.

PageSpeed ​​Et YSlow

PageSpeed ​​et YSlow proposent deux méthodes légèrement différentes pour évaluer l'impact de la structure et de la mécanique d'un site Web sur sa vitesse. Les résultats de celles-ci contiennent leurs propres recommandations pour accélérer les choses, telles que la mise en cache, l'ajout d'expirations, la réduction des actifs, l'activation de la compression gzip, etc.

Les sections correspondantes de GTMetrix renvoient à des informations complémentaires sur le sujet. Vous pouvez ainsi en savoir plus sur ce sujet et apprendre exactement comment les implémenter.

Un point clé à noter: Ne pas chasser les scores en pourcentage. Celles-ci peuvent être trompeuses et ne prennent pas nécessairement en compte absolument tout ce qui est important, comme la taille globale en mégaoctets de la page (qui, incidemment, est souvent fortement influencée par des images mal optimisées). Au lieu, mettre l'accent sur la vitesse de chargement de la page en secondes – Vouloir réduire de quelques secondes (et le "chemin de rendu critique" – plus de détails ci-dessous) devrait être le véritable objectif!

La cascade

La cascade est l'un des outils les plus utiles pour identifier les goulots d'étranglement dans la vitesse de votre site Web.Cette vue particulière est en fait très similaire à ce que vous pouvez voir dans les outils basés sur un navigateur, tels que Firebug Net Panel. Pour plus d'informations, jetez un coup d'Ĺ“il à cet excellent article sur la lecture des cascades. Si vous manquez de temps, voici la version abrégée:

Chaque élément de votre site doit être consulté, transféré et affiché. Chaque barre dans la cascade montre toutes les étapes impliquées pour chaque actif et combien de temps ils ont pris.

Les étapes que chaque actif peut franchir sont les suivantes, avec une petite explication ajoutée:

  • Recherche DNS: Le temps de résoudre le DNS
  • De liaison: Temps nécessaire pour créer une connexion
  • Blocage: Temps passé dans la file d'attente du navigateur en attente d'une connexion
  • Envoi: Temps nécessaire pour envoyer la demande
  • Attendre: Temps d'attente de la réponse (heure du premier octet)
  • Recevoir: Temps nécessaire pour télécharger du contenu

Sur la base de ces informations, nous pouvons faire des hypothèses sur ce qui se passe avec notre site Web. Tout d'abord, jetez un coup d'Ĺ“il à cette ligne bleue dans la cascade au-dessus. Il représente le point où le DOM a été chargé. La ligne rouge représente l'heure à laquelle la page a été chargée.

Le temps avant le premier octet (TTFB) est également considéré comme un indicateur important de la vitesse de votre serveur. Ceci est indiqué par les informations d'attente dans la cascade. Si vous voyez constamment un TTFB élevé (même après avoir passé en revue et amélioré les principales recommandations pour améliorer la vitesse du site), il se peut que votre serveur hôte soit ce qui vous laisse tomber!

Vidéo et histoire

Les deux dernières sections concernent uniquement les comptes premium. La vidéo montre un enregistrement réel du chargement du site – qui peut vous montrer à quoi correspondent toutes ces données. Bien que ce soit une fonctionnalité intéressante, je ne me trouve pas beaucoup l'utiliser comme il se doit, à vrai dire, un peu astucieux, à mon avis.

L'onglet Historique est toutefois l'une des meilleures fonctionnalités car il vous permet d'afficher les résultats de plusieurs tests sur une seule page dans un graphique facile à comprendre.

Configuration d'une suite de tests

J'ai personnellement un compte pro avec GTMetrix, que j'utilise principalement pour tester mes propres sites et technologies spécifiques.

Un inconvénient de GTMetrix (même si je n'ai pas encore rencontré d'outil capable de le faire de toute façon) est qu'il ne peut pas configurer de tests variables. Ce que je veux dire par là, c'est que vous ne pouvez pas dire à GTMetrix de choisir une page aléatoire parmi un ensemble donné et de la tester à partir d'un emplacement aléatoire. Cela nous donnerait un graphique qui pourrait aller encore plus loin, basé sur la page et l'emplacement (quelque chose pour l'avenir peut-être?).

Une alternative serait de spécifier certaines pages et certains emplacements et de tester toutes les variations toutes les heures. C’est, certes, très gourmand en ressources – mais cela nous donnerait un excellent jeu de données avec lequel travailler. En l'état, vous pouvez le faire manuellement et utiliser la fonction de comparaison GTMetrix pour analyser vos résultats.

Pour commencer, je crée tous les différents tests dont j'ai besoin. Si je voulais tester 2 pages à partir de 3 sites, je mettrais en place des tests pour toutes les permutations – ce qui donnerait 6 tests. Je surveillerais ensuite chaque test horaire pendant au moins deux jours, idéalement une semaine.

Une fois le temps écoulé, j'entre dans mon tableau de bord, sélectionne tous les tests et les compare. Cela se traduit par des données côte à côte et des graphiques agrégés.

Conseils de vitesse pour les utilisateurs de WordPress

Oh, et si vous utilisez WordPress (le sujet de ce site est bien sûr avant tout) et que vous cherchez des solutions rapides pour accélérer les choses: voici quelques exemples très efficace des astuces que presque tous les sites Web WordPress pourraient bénéficier:

  • 1. Assurez-vous que l'hôte Web que vous utilisez utilise des serveurs optimisés spécifiquement pour WordPress – et si vous utilisez toujours un hébergement mutualisé générique, non optimisé pour WordPress, passez à quelque chose de beaucoup plus rapide, comme un plan d'hébergement Web de Moteur WP, volant d'inertie ou Kinsta.
  • 2. Si vous ne l'êtes pas déjà, commencez à utiliser un plug-in de mise en cache des pages, tel que W3 Total Cache, WP Super Cache ou WP Rocket.
  • 3. Prenez le temps de parcourir les images de votre site et assurez-vous qu'elles sont toutes optimisées (ré-optimisez-les dans un programme comme Photoshop ou envisagez d'utiliser un service / plug-in spécialisé comme WP Smush).
  • 4. Assurez-vous que votre site Web charge autant de JavaScript que possible en bas de ses pages (plutôt qu'en haut, où il retardera le chargement de tous les autres éléments de la page).
  • 5. Aussi pénible que cela puisse être: supprimez du chargement de votre page tous les profils de médias sociaux inutiles (tels que les profils Facebook, Twitter et Google+, qui peuvent littéralement ajouter des secondes au temps de chargement de votre page).
  • 6. Activez la compression gzip, réduisez tous les scripts et exploitez autant que possible la mise en cache du navigateur.
  • et 7. Peut-être le plus important: Supprimer tous les plug-ins inutiles qui peuvent charger toutes sortes de fichiers CSS et JavaScript dans vos pages – bien qu'il n'y ait techniquement aucune limite au nombre de plug-ins que vous pouvez installer sur un site WordPress, règle générale: plus il y a de plugins, plus le site est lent!

– D'autres solutions rapides super efficaces? N'hésitez pas à les laisser dans les commentaires ci-dessous! ;)

GTMetrix comme outil de surveillance

Jusqu'à présent, nous nous sommes principalement concentrés sur GTMetrix pour déterminer ce qui devrait être amélioré sur un site pour le rendre plus rapide. Grâce à la fonctionnalité d'alertes, vous pouvez également détecter (et signaler) toutes les instances que votre site ralentit en dessous d'une vitesse prédéfinie.

Vous pouvez définir un certain nombre de conditions allant du temps de chargement des pages et du score YSlow à la taille HTML – ce qui en fait un système assez complet. Si l'une de vos conditions prédéfinies est remplie, vous recevrez immédiatement un courrier électronique vous permettant d'agir sur les informations pour corriger tout problème.

En surveillant votre site Web, vous ne pourrez peut-être pas éviter complètement la lenteur, mais vous aurez au moins l'occasion de réagir rapidement à tout problème afin de minimiser les dommages causés, par exemple, par une augmentation inattendue du trafic.

Où GTMetrix tombe à court

Dans l’ensemble, j’aime plutôt GTMetrix, et choisit de l’utiliser par-dessus tous les autres outils de test de vitesse pour mesurer et suivre mes propres sites. Cela ne signifie cependant pas que tout est parfait. Un de mes plus gros problèmes avec GTMetrix est qu’il ne propose pas de tests de variables, ce qui ferait gagner un temps considérable – quelque chose que je paierais volontiers un petit supplément car cela réduirait un peu le temps passé par mes procédures de test.

Un autre domaine d'intérêt pourrait être de souligner combien il est important d'utiliser un hôte de haute qualité. En détectant et en affichant les différents hôtes que les utilisateurs utilisent, les vitesses peuvent être comparées et de meilleurs hôtes suggérés pour certains utilisateurs. Le TTFB peut également être surveillé et des suggestions pour des hôtes plus rapides s’affichent lorsque cette valeur est particulièrement élevée.

Quelques notes sur les chemins de rendu critiques pourraient – et à mon avis devrait – également être ajouté. Bien que celui-ci soit perceptif, de nombreux facteurs peuvent être détectés, tels que de nombreux fichiers JS / CSS chargés inutilement au début de la page (une considération absolument essentielle en passant). L'optimisation du chemin de rendu critique mènera à votre site Web réellement apparaissant sur l'écran de l'utilisateur beaucoup plus rapidement – même si la vitesse de chargement de la page "globale" est encore assez élevée!

Vue d'ensemble

Si vous voulez un site Web rapide, vous aurez besoin d'un outil complet pour le tester dans de nombreuses circonstances. GTMetrix vous permet de faire exactement cela: en surveillant une URL toutes les heures et à partir de différents emplacements, cela vous donnera une image complète de la performance de votre site Web.

Utilisé correctement dans la lutte contre les vitesses lentes sur les sites, GTMetrix vous fournira suffisamment d’informations pour vous défendre. N'oubliez pas de tester plus que votre page d'accueil, de tester chaque page plus d'une fois et depuis plusieurs emplacements, et de continuer à réduire ces temps de chargement plutôt que de maximiser les pourcentages de pourcentage de PageSpeed ​​et YSlow!

Connaître d'autres moyens de mesurer la vitesse d'un site Web? Pensées?

Voir la vidéo: Utiliser Popup Maker avec SG Autorépondeur

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: